Vos questions sont entre de bonnes mains

Rosacée oculaire

Partager
Envoyer par email

Il existe plusieurs stades de rosacée, avec des formes plus ou moins marquées :

Rosacée oculaire : rougeurs ou irritation des yeux

La rosacée, ou couperose se traduit par l'apparition de rougeurs plus ou moins permanentes sur le visage.

Dans certains cas, elle peut entraîner des symptômes oculaires dont on ne connaît pas bien les mécanismes et les causes.

Les signes les plus fréquents de rosacée oculaire sont :

  • une sécheresse des yeux,
  • une conjonctivite,
  • une irritation et la sensation d'avoir un corps étranger dans l'œil,
  • des démangeaisons chroniques et des rougeurs,
  • une inflammation de la paupière (blépharite),
  • une sensibilité accrue à la lumière,
  • des troubles de la vision.

Une atteinte assez courante avec la couperose

Dans 30 % des cas, l'atteinte des yeux survient en même temps que l'atteinte de la peau.

Environ 10 % des personnes atteintes de rosacée présentent des symptômes oculaires. Les deux yeux sont souvent touchés, ou parfois en alternance.

Les symptômes peuvent survenir :

  • après l'apparition des rougeurs de la peau (en majorité),
  • en même temps de ces rougeurs,
  • avant l'apparition des rougeurs de la peau (20 % des cas) : cela rend le diagnostic difficile.

Traiter la rosacée oculaire pour éviter les complications

La rosacée oculaire peut entraîner la perte de la vue.

La rosacée oculaire est la seule complication de la rosacée : elle seule peut causer des problèmes graves, comme une perte de vision.

Dès l'apparition de symptômes oculaires, il est impératif de consulter un ophtalmologiste qui pourra prescrire :

  • des antibiotiques (tétracyclines) pour réduire les symptômes,
  • des soins locaux avec une pommade antibiotique,
  • des larmes artificielles pour diminuer la sensation de sécheresse et l'irritation.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.